Connecting Networks

Articles taggés avec : Rezopole

Inscrivez-vous à l'IXPloration #22 !

Le vendredi, 17 mai 2019. Posté dans News Rezopole News LyonIX

Inscrivez-vous à l'IXPloration #22 !

Rezopole a le plaisir de vous inviter le mercredi 12 juin à la prochaine IXPloration organisée dans ses locaux au 16 rue de la Thibaudière, 69007 Lyon.

 

Cet événement entièrement gratuit sera l'occasion pour vous de découvrir LyonIX, l'IXP / NAP de Lyon.

 

Ainsi seront détaillés lors de cette matinale :

- la partie IXP qui apporte une amélioration des échanges Internet entre les utilisateurs d’un territoire, une baisse des coûts Télécom, ainsi qu'une sécurisation et optimisation du réseau grâce aux routes multiples proposées.

- la partie NAP qui propose aux membres connectés un accès direct aux opérateurs présents et à leurs offres. On y achète ou vend tout type de service Télécom avec une grande flexibilité.

 

Au programme

9h00 – 9h30 : Accueil autour d'un café

9h30 – 10h30 : Présentation de LyonIX :

                         - Avantages économiques et techniques

                         - Solutions de raccordement

                         - Questions et réponses

10h30 – 11h30 : Visite d'un Point de présence LyonIX

 

 

Je m'inscris

 

 

 

 

Inédit : prochain Workshop BGP à Paris !

Le mardi, 14 mai 2019. Posté dans News Rezopole News LyonIX News GrenoblIX

Inédit : prochain Workshop BGP à Paris !

Le protocole BGP, fondateur d’Internet, est nécessaire pour s’interconnecter à un IXP. Rezopole propose deux jours de formation à Paris les 11 et 12 juin prochains afin de vous apporter les bases du routage BGP et de vous guider vers l’autonomie.

 

Mêlant cours théoriques et travaux pratiques, cet atelier vous permet d’aborder de manière progressive et complète les différents aspects du BGP comme le peering et l’utilisation de Route Server. Dès le 1er jour, vous mettez en place votre première session.

 

Vous découvrirez aussi le fonctionnement et la configuration du protocole sur différents équipements tels que Bird, Cisco, Quagga et les techniques pour annoncer et filtrer les réseaux tant en IPv4 qu’en IPv6.

 

Vous saurez ainsi prendre en main et contrôler votre réseau IP Public. Vous gagnerez en fiabilité, indépendance et réactivité vis-à-vis des fournisseurs de transit.

 

Tarif : 1200 € HT/participant pour 2 jours (déjeuners inclus).

Cette formation est susceptible d'être prise en charge par votre OPCA (numéro d’activité de Rezopole : 84691581469).

 

Adresse : Centre de formations ATK CONSEILS, 2 rue Catulle Mendes, 75017, Paris.

Programme

Journée 1

Rappels IP / AS / Routage
• Détails du protocole BGP
• Différence IGP / EGP
• Prise en main de l'environnement de TP (frr)
• Configuration premières sessions, FULL Table
• Sessions de peering multiples
• Filtrage : Prefix-list et Route-map
• Debugs d'annonces, filtrages, boucles

• Outils de diagnostics

Journée 2
Filtrage : AS-PATH et Route-map
• Les communautés BGP
• Exemples d’utilisation pour LyonIX
• Traffic Shaping : AS-PATH prepend et désagrégation
• Fine BGP Tuning : Convergence rapide et détection de PATHs sub-optimal / Perte de paquets
• Déclarations de routes RIPE / RPSL / RPKI / Peering DB et filtrages associés
• Best Current Practices de configuration switch / routeur

             

 

Vous souhaitez participer ? Demandez un devis ici.

Clôture des inscriptions le 7 juin 2019.

 

 

 Télécharger la plaquette BGP

 

 

 

 

 

 

Rezopole User Group #20

Le lundi, 06 mai 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives LyonIX

Rezopole User Group #20

Le prochain Rezopole User Group se déroulera le 24 mai 2019 de 9h00 à 12h00 à l'Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes, 1 Esplanade François Mitterand, Lyon 2ème.

 

Cette édition portera sur les enjeux de l'automatisation du réseau et les problématiques de l'implémentation de celle-ci. Nous proposerons également un retour d'expérience sur le déploiement automatisé des configurations mises en place sur LyonIX ces derniers mois.

Programme :

• Accueil autour d'un café

• Retour d'expérience sur les automatisations de configurations suivantes :

- Fabric-vxlan Huawei-Cisco (Rezopole)

- Route-serveurs BGP et de Routeurs inter-IXP (Rezopole)

- Fabric-vxlan nexus 9300 via ansible (Alphalink)

- Firewall PacketFilter OpenBSD, routeurs OpenBGPd (Smile)

- Normalisation de configurations de switch (Smile)

• Échanges avec les intervenants sous forme de questions / réponses

 

 

Je m'inscris

 

Le nombre de places est limité !

 

Merci de confirmer votre participation avant le 17 mai.

 

 

 

 

 

 

 

IXPloration #21 : on vous attend !

Le jeudi, 02 mai 2019. Posté dans Archives Rezopole

IXPloration #21 : on vous attend !

Rezopole a le plaisir de vous inviter le jeudi 16 mai à la prochaine IXPloration organisée au Parc d'activité Centr'Alp, 347 Avenue Aristide Bergès à Voreppe.

 

Cet événement entièrement gratuit sera l'occasion pour vous de découvrir GrenoblIX, l'IXP / NAP de Grenoble.

 

Ainsi seront détaillés lors de cette matinale :

- la partie IXP qui apporte une amélioration des échanges Internet entre les utilisateurs d’un territoire, une baisse des coûts Télécom, ainsi qu'une sécurisation et optimisation du réseau grâce aux routes multiples proposées.

- la partie NAP qui propose aux membres connectés un accès direct aux opérateurs présents et à leurs offres. On y achète ou vend tout type de service Télécom avec une grande flexibilité.

 

Au programme

9h00 – 9h30 : Accueil autour d'un café

9h30 – 11h30 : Présentation de GrenoblIX :

                         - Avantages économiques et techniques

                         - Solutions de raccordement

                         - Questions et réponses

 

 

Je m'inscris

 

 

 

 

Les DC sous l’influence du Cloud

Le jeudi, 02 mai 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Les DC sous l’influence du Cloud

Publiée par Axians, l’étude DataCenter 2018-2021 Quelles évolutions pour vos infrastructures informatiques, indique que les data centers seront gérés majoritairement sur un mode de Cloud privé à l’horizon 2021. Plus de la moitié devront intégrer un modèle de gestion des données selon un modèle de Cloud hybride.

 

Interrogés en 2018, près de 80 % des DSI affirment gérer principalement des infrastructures On Premise et en mode Cloud privé pour près d’un tiers d’entre eux. D’ici 2021, cette tendance se renforcera puisque, contrairement aux idées reçues, les data centers en interne ne vont pas disparaître. En effet, ce sont les technologies mises en œuvre qui vont évoluer et permettre à ces centres de données de fonctionner en mode Cloud.

 

Même si plus de la moitié des entreprises sont conscientes de l’obligation de gérer les données en mode Cloud public-privé, seulement 12 % des répondants ont un projet prévoyant la mise en place d’une solution Cloud hybride.

 

Toujours selon cette étude, les 4 enjeux principaux actuels pour les DSI sont la sécurité (73%), la maîtrise des coûts (66%), la conformité réglementaire (60%) et la digitalisation des métiers (52%). La technologie qui impactera le plus les data centers d’ici trois ans sera la cybersécurité devant l’automatisation des services métier. Côté logiciels, VMware est en tête devant Microsoft et Red Hat. Tandis que côté opérateurs de Cloud, Microsoft est cité en premier devant OVH et AWS.

 

Pour la majorité des DSI interrogés, ils restent les garants technique et opérationnel des infrastructures ou de la stratégie et de l’innovation. Cependant, de nouveaux rôles émergent tels que fournisseurs de ressources en mode Cloud privé piloté par la SLA ou opérateurs de Cloud hybride.

 

 

 Lire l'article

 

Source : Informatique News

 

 

 

 

 

Auvergne : accélération du THD

Le jeudi, 02 mai 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Auvergne : accélération du THD

En 2013, le contrat initial de partenariat public-privé pour l’installation du Très Haut Débit en Auvergne vient d’être renégocié. Les départements du Puy-de-Dôme, du Cantal et de l’Allier ont voté cette renégociation. Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a donc signé un nouvel accord avec Orange afin d’assurer le développement du THD dans la région.

 

En effet, la couverture numérique du territoire va gagner 3 ans. D’ici 2022, 436 000 prises seront déployées soit 120 000 prises supplémentaires par rapport au contrat précédent. Ainsi 84 % de l’Auvergne sera éligible à la fibre d’ici deux ans.

 

Ce qui permettra à la Région et aux différentes collectivités de réaliser une économie de 137 millions d’euros sur le déploiement de la fibre optique. Au global, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a investi 180 millions d’euros sur ce projet ce qui représente 50 % du partenariat public-privé.

 

 

 Lire l'article

 

Source : Ecomnews

 

 

 

 

 

 

Le retour des Rezopole User Group

Le mardi, 30 avril 2019. Posté dans Archives Rezopole

Le retour des Rezopole User Group

L’équipe technique de Rezopole vous donne rendez-vous le vendredi 24 mai de 09h00 à 12h00 à l'Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Cette 20ème édition portera sur les intérêts de l'automatisation du réseau et les problématiques allant de paire avec son implémentation. Un retour d'expérience sur le déploiement automatisé des configurations mises en place sur LyonIX ces derniers mois sera également proposé.

 

Ouverture des inscriptions très prochainement !

 

 

 

 

 

 

Le rapport d'activité 2018 est en ligne

Le mercredi, 17 avril 2019. Posté dans News Rezopole News LyonIX News GrenoblIX

Le rapport d'activité 2018 est en ligne

Retrouvez dans ce document la rétrospective de nos actions et événements de Rezopole pour l'année écoulée. Parmi les informations à retenir : l’ouverture d’un nouvel IXP à Annecy, baptisé AnnecIX, avec déjà deux membres ; l’arrivée de nouveaux membres tel que le fournisseur de contenu majeur Akamai ; l’obtention de la certification Datadock permettant une prise en charge des formations proposées par Rezopole ; et bien sûr les incontournables Aperezo de nouveaux organisés à Grenoble en juin et novembre derniers. De nombreuses autres informations sont détaillées dans ce nouveau rapport annuel.

 

Nous vous invitons à le télécharger au format pdf à partir de ce lien.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

Augmentation des dépenses dédiées aux DC

Le mercredi, 17 avril 2019. Posté dans News Rezopole News LyonIX News GrenoblIX

Augmentation des dépenses dédiées aux DC

Boosté par un marché des infrastructures Cloud en pleine expansion, les dépenses en matériels et logiciels dans les DataCenters ont crû de 17 % en 2018. Un marché mondial dominé par Dell EMC suivi par Cisco, Hewlett Packard Entreprise et Huawei. Des investissements motivés par une « demande croissante » en services de Cloud public et par le besoin de configuration « toujours plus riches » d’après Synergy Research Group qui publie ces chiffres. Par conséquent, le prix de vente moyen des serveurs d’entreprise est monté en flèche.

 

Plus en détail, les dépenses consacrées aux achats d'infrastructures pour le Cloud public ont augmenté de 30 % contre 13 % pour celles orientées vers l’équipement des DataCenters d’entreprise. « Les revenus des services Cloud continuent de croître de près de 50 % par an » déclare John Dinsdale, analyste chez Synregy Research Group. « Les revenus du SaaS et du e-commerce augmentent chacun d’environ 30 %. Tous ces facteurs contribuent à une forte augmentation des dépenses pour les infrastructures du Cloud public » ajoute-t-il.

 

Le marché du Cloud public est dominé par les ODM qui représentent la plus grande partie en revenus cumulés. Du côté des marques, on retrouve Dell EMC devant Cisco, HPE et Huawei. Dell EMC s’impose également sur le marché du Cloud privé suivi par Microsoft, HPE et Cisco. Ces quatre fournisseurs figurent en tête sur le marché des DataCenters hors Cloud mais dans un ordre différent.

 

Le total des revenus tirés de l’équipement des DataCenters, y compris le matériel et les logiciels Cloud et hors Cloud s’élève à 150 milliards de dollars en 2018 indique l’analyste. Le marché de l’infrastructure des DataCenters est composé à 96 % par les serveurs, les systèmes d’exploitation, le stockage, la mise en réseau et les logiciels. La sécurité des réseaux et les logiciels de gestion représentant le reste.

 

Par segment, Dell EMC occupe la première place en termes de revenus dans les domaines des serveurs et du stockage. Cisco, quant à lui, surplombe le segment des réseaux. On retrouve ensuite Microsoft, HPE, VMware, Lenovo, Inspur, NetApp et Huawei qui a enregistré la plus forte croissante en un an.

 

« Nous constatons également une croissance relativement forte des dépenses en infrastructures des DataCenters d’entreprises, les principaux catalyseurs étant des charges de travail plus complexes, des exigences hybrides en matière de Cloud, des fonctionnalités de serveur accrues et des coûts de composants plus élevés » conclut M. Dinsdale.

 

 

 Lire l'article

 

Source : Le Monde Informatique

 

 

 

 

 

 

Quand Facebook veut encercler l’Afrique

Le mercredi, 17 avril 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Quand Facebook veut encercler l’Afrique

C’est dans le Wall Street Journal que l’entreprise a décidé de parler de cette opération démesurée, baptisée « Simba ». Très peu de détails ont pour le moment été révélés sur le projet. Nous savons seulement qu’il serait relié aux point d’accès existants, notamment sur certaines plages des côtes Est, Nord et Ouest.

 

Encercler l’Afrique d’un gigantesque câble sous-marin de fibre optique permettrait à la quasi-totalité de la population de profiter d’Internet. Facebook sait que pour grossir, il doit absolument s’attaquer à ce continent habité par plus de 1,2 milliards de personnes et qui n’est pas encore très bien connecté au reste du monde. La faute à des infrastructures toujours en cours de développement et des régions absolument non recouvertes. Donc si plusieurs millions d’africains pouvaient demain se connecter à Internet et créer un compte Facebook, WhatsApp ou encore Instagram, le réseau social gagnerait énormément d’utilisateurs en très peu de temps.

 

Cependant, il n’y aurait pas encore d’accord signé pour l’installation de cet énorme câble. Et ce n’est pas la première fois que Facebook parle d’installer un câble sous-marin pour connecter le monde. Facebook tirait un câble transatlantique de plus de 6 500 kilomètres, Marea, en 2017 avec l’aide de Microsoft. L’installation commençait en 2016 et apportait une connexion stable en 2018 en reliant Virginia Beach aux États-Unis à Bilbao, en Espagne.

 

 

 Lire l'article

 

Source : Siècle Digital

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Défaillances dans les DC : causées par le réseau ?

Le mercredi, 17 avril 2019. Posté dans Archives Rezopole

Défaillances dans les DC : causées par le réseau ?

Si les coupures d’électricité sont une cause fréquente de pannes dans les datacenters, elles ne sont plus les seules. En effet, les défaillances des systèmes IT et les erreurs réseaux sont à l’origine de panne de plus en plus nombreuses. C’est pourquoi l’Institut Uptime s’est intéressé aux pannes connues pour savoir qu’elle était l’origine des interruptions de services non planifiées. Pour se faire, la société a décortiqué 162 interruptions de services signalées dans les médias traditionnels et sociaux au cours des trois dernières années.

 

27 pannes ont fait l’objet d’articles dans les médias en 2016, 57 en 2017 et 78 en 2018. « Les pannes de services se retrouvent de plus en plus régulièrement à la une des médias » a déclaré Andy Lawrence, directeur exécutif de la recherche à l'Institut. Cela ne signifie pas nécessairement que le nombre de pannes augmente en flèche mais plutôt que les temps d’interruption attirent de plus en plus l'attention. « Il est clair que pour les utilisateurs, l’impact des pannes est certainement plus dommageable aujourd’hui » ajoute-t-il.

 

L’étude a permis de mettre en évidence que dans les pannes globales les problèmes de réseau et des systèmes IT sont davantage mis en cause que ceux liés à l’alimentation électrique. On explique cela par le fait que les systèmes d’alimentation électrique sont plus fiables que par le passé et qu’il y a donc moins de coupures de courant dans les datacenters.

 

En parallèle, la complexité croissante des environnements IT est à l’origine d’un nombre croissant de problème liés à l’IT et aux réseaux. « Désormais, les données sont dispersées dans plusieurs endroits, avec des dépendances critiques par rapport au réseau, par rapport à la façon dont les applications sont architecturées et à la façon dont les bases de données se répliquent. C’est un système très complexe, et il faut aujourd'hui moins d’événements pour en perturber le fonctionnement » a expliqué Todd Trader, vice-président de l’optimisation et de la stratégie IT à l’Institut Uptime.

 

Une tendance d’autant plus marquée lorsque l’on compare les causes d’une année sur l’autre. 28 % des pannes étaient liées à des problèmes d’alimentation électrique en 2017 contre 11 % l’année suivante. Les défaillances liées aux systèmes informatiques sont restées relativement constantes : 32 % en 2017 puis 35 % en 2018. Les pannes imputables aux problèmes de réseau ont augmenté de façon significative, passant de 19 % en 2017 à 32 % en 2018. « Les choses sont reliées non pas à un ou deux sites mais à trois ou quatre sites, voire plus, Le réseau joue un rôle de plus en plus important dans la résilience informatique » remarque Todd Traver.

 

Afin de pouvoir distinguer une interruption qui peut menacer l’activité d’une entreprise d’une panne juste gênante, l’Institut Uptime a mis au point une grille d’évaluation avec une échelle de 5 niveaux :

  • niveau 1 : désigne un arrêt négligeable. La panne est enregistrable mais il y a peu ou pas d’impact évident sur les services et aucune interruption de service.
  • niveau 2 : qualifie une interruption de service minimale. Les services sont perturbés, mais l’effet sur les utilisateurs, les clients ou la réputation est minime.
  • niveau 3 : désigne une interruption de service importante pour l’entreprise. Il s’agit d’interruptions du service à la clientèle ou aux utilisateurs, le plus souvent de portée, de durée ou d’effets limités. L’impact financier est minime ou nul mais il y a un certain impact sur la réputation ou la conformité.
  • niveau 4 : concerne une panne d’exploitation ou de service grave entraînant une perturbation du service et / ou des opérations impliquant des pertes financières, des manquements à la conformité, des atteintes à la réputation et peut-être même des problèmes de sécurité avec éventuellement des pertes de clients.
  • niveau 5 : qualifie une panne critique pour l’entreprise ou la mission, entraînant une interruption majeure et dommageable des services et / ou des opérations, impliquant d’importantes pertes financières, des problèmes de sécurité, des manquements à la conformité, des pertes de clients et des atteintes à la réputation.

 

Cette analyse a été approfondie par les chercheurs qui ont identifié plus spécifiquement l’origine des pannes de datacenters.

Les motifs des pannes les plus courants quand le réseau est en panne :

  • coupures de fibres en dehors du datacenter et nombre insuffisant d’alternatives de routage
  • panne intermittente des principaux commutateurs et absence de routeurs secondaires
  • panne majeure de switch sans sauvegarde
  • configuration incorrecte du trafic pendant la maintenance
  • mauvaise configuration des routeurs et des réseaux définis par logiciel
  • défaut d’alimentation de composants individuels non sauvegardés comme des commutateurs et des routeurs

 

Pour l’informatique, les causes les plus courantes sont :

  • mise à niveau mal gérée
  • échec et corruption de données subséquente d’un grand nombre de disques ou de systèmes de stockage SAN
  • défaillance de synchronisation ou erreurs de programmation dans le système d’équilibrage de charge ou de gestion du trafic
  • système de défaillance / synchronisation ou de reprise après sinistre mal programmés
  • perte de puissance au profit de composants individuels non sauvegardés

 

Quand c’est l’alimentation électrique qui fait défaut, les motifs des pannes sont :

  • la foudre provoque des surtensions et des coupures d’électricité
  • défaillances intermittentes avec les commutateurs de transfert et impossibilité de démarrer les générateurs ou d’effectuer les transferts vers un second datacenter
  • pannes de l’onduleur et absence de transfert vers les systèmes secondaires
  • le fournisseur n’arrive pas à délivrer la puissance nécessaire avec défaillance subséquente du générateur ou de l’onduleur
  • dommages causés aux équipements informatiques par surtension

 

« De façon générale, les entreprises devraient accorder plus d’attention à la résilience des datacenters. Elles ont besoin de connaître leurs architectures, de bien comprendre toutes les interdépendances, d’identifier les motifs des défaillances, de prévoir des solutions en cas d’échec. Or ce dernier aspect est souvent négligé » ajoute Todd Traver.

 

 

 Lire l'article

 

Source : Le Monde Informatique

 

 

 

 

Retour sur l'Aperezo #56

Le lundi, 15 avril 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives LyonIX

Retour sur l'Aperezo #56

Lyon méritait de disposer d'un Carrier Hôtel Neutre sur son territoire.

C'est chose faite grâce à HosTELyon qui, après six mois de rénovation, a présenté son tout nouveau

data center de 120 baies, principalement orienté interco Télécom.

 

Un afterwork ponctué par le traditionnel cocktail dînatoire.

 

Retrouvez les principaux clichés de la soirée ici.

 

 

 

 

Photographe : Marine-Agathe GONARD / AGATHE PHOTOS

 

 

 

 

 

Bye bye Owncloud, bonjour Nextcloud !

Le vendredi, 12 avril 2019. Posté dans News Rezopole News LyonIX News GrenoblIX

Bye bye Owncloud, bonjour Nextcloud !

100 % open source et axé sur la communauté, Nextcloud permet de stocker ses documents, contacts et photos et de gérer son agenda. La principale nouveauté : une messagerie instantanée pour échanger en direct et organiser des visio-conférences.

 

Ce service est disponible gratuitement pour tous nos membres. Pour cela, il vous suffit de créer un compte via l’adresse suivante : nextcloud.rezopole.net. Les utilisateurs des services d’Owncloud sont également invités à passer sur Nextcloud.

 

Le service est centralisé sur les infrastructures de Rezopole, ce qui apporte une meilleure qualité de transfert pour les participants des IXPs de Rezopole, mais aussi pour les utilisateurs (entreprises, collectivités locales etc) dont leurs FAI peerent sur ce nœud.

 

Plus d'informations ici.

 

 

 

 

FaLang translation system by Faboba