Connecting Networks

Politique de peering FT

Comment peerer avec Orange ?


De nombreuses questions se posent (de manière récurrente) sur la politique de peering de France Telecom / Orange sur l'AS 3215.


Pour bien comprendre les enjeux, les solutions, etc. il convient de commencer par lire un document que voici en pdf !


En texte ci-dessous.


POLITIQUE DE PEERING
FRANCE TELECOM AS 3215
(RESEAU IP DOMESTIQUE)
POLITIQUE DE PEERING ...................................................................................................................... 1
FRANCE TELECOM AS 3215................................................................................................................. 1
(Reseau IP domestique)......................................................................................................................... 1
1 Préambule ....................................................................................................................................... 2
2 Définitions........................................................................................................................................ 2
3 Conditions Générales & Pré requis.................................................................................................. 2
4 PEERING METROPOLE.................................................................................................................. 3
4.1 Pré requis des infrastructures ................................................................................................... 3
4.2 Pré requis de Trafic................................................................................................................... 3
4.3 Mode de peering ....................................................................................................................... 4
5 Peering DOM................................................................................................................................... 5
5.1 Pré requis des infrastructures ................................................................................................... 5
5.2 Pré requis de Trafic................................................................................................................... 5
5.3 Mode de peering ....................................................................................................................... 6
6 Tableau récapitulatif des seuils d’éligibilité au peering .................................................................... 6
© FT/OPF/DTF/DRIS 2009 politique de peering AS 3215 page 2/6
1 PRÉAMBULE
Les paragraphes suivants définissent les conditions administratives et techniques à partir desquelles
le réseau IP national (AS3215) de France Telecom est susceptible d’établir une interconnexion de
peering avec d’autres réseaux IP.
En fonction du type de peering souhaité, le candidat se rapportera aux critères décrits dans le chapitre
approprié :
- Peering Métropole : chapitre 4
- Peering DOM : chapitre 5
La décision finale d’établir la ou les interconnexions de peering avec le réseau du candidat sera prise
par le comité de peering de France Telecom.
Les règles de peering décrites ci dessous ne sont valables que pour le peering unicast IPv4.
2 DÉFINITIONS.
« Système autonome (=AS)» désigne un ensemble de routeurs IP interconnectés et régis par un
opérateur réseaux qui dispose d’une politique de routage unique et clairement définie.
« Protocole BGP 4 » désigne le protocole de routage inter-domaine communément utilisé sur le
réseau Internet.
« Peering Privé » désigne une session BGP4 entre 2 fournisseurs de réseaux à travers un ou
plusieurs liens d’interconnexion dédiés (routeur à routeur).
« Peering Public » désigne une session BGP4 entre 2 fournisseurs de réseaux à travers un point
d’échange public.
« Peering Métropole » désigne une session BGP4 entre les fournisseurs de réseaux à travers
l’annonce de préfixes limités à la France métropolitaine.
« Peering Régional » désigne une session BGP4 entre les fournisseurs de réseaux à travers
l’annonce de préfixes limités à la région concernée.
« Peering DOM » désigne une session BGP4 entre les fournisseurs de réseaux à travers l’annonce
de préfixes limités à un Département d’Outre Mer.
« Peering » désigne la relation entre deux réseaux interconnectés qui limiteront strictement leurs
échanges de trafic à leurs propres réseaux (voir peering privé et peering public)
« Transit » désigne la relation par laquelle un réseau fournit tout ou partie de sa connectivité à un
autre réseau interconnecté en utilisant les autres réseaux.
3 CONDITIONS GÉNÉRALES & PRÉ REQUIS
Il appartient à France Telecom et à France Telecom seulement de faire évoluer sa politique de
peering. Celle-ci sera révisée en fonction des évolutions constatées au niveau du trafic sur le réseau
de France Telecom AS3215.
Un client d’une offre commerciale France télécom de connectivité ou de transit sur l’AS3215 ne peut
être éligible à un Peering Métropole avec l’AS 3215 France Telecom.
Un candidat au peering ne peut pas prétendre à un peering simultané avec le réseau International
(AS5511) et national (AS3215).
© FT/OPF/DTF/DRIS 2009 politique de peering AS 3215 page 3/6
Les candidats au peering doivent posséder un Centre de Supervision Réseau (NOC) 24h/24h 7j/7j.
Les parties s’interdisent pendant toute la période de peering effectif, de tout dénigrement mutuel par
voie de presse, écrite ou en ligne, web, forums.
Chacun des parties peut mettre fin à la relation de peering pour quelque raison que ce soit,
moyennant une notification écrite de 30 jours calendaires au minimum.
Demande de peering avec le réseau France : mailto:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Demande de peering avec le réseau international (AS5511) : mailto:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
4 PEERING METROPOLE
4.1 Pré requis des infrastructures
Dans le but de vérifier la conformité aux critères définis dans ce chapitre, les candidats au Peering
Métropole doivent fournir au préalable une représentation de leur réseau, sous forme de carte
électronique ou papier, détaillant la topologie et les capacités opérationnelles entre les noeuds de leur
réseau.
Les candidats au Peering Métropole doivent justifier de leur activité sur le territoire français par
l’annonce de routes intra françaises exclusivement.
Les candidats au Peering Métropole doivent posséder des noeuds de réseaux (en tant que
propriétaire ou locataire d’une infrastructure supportant les offres de services d’une capacité d’au
moins 10 Gbps pour les liens IP principaux, ainsi que des clients finaux IP, dans les cinq (5)
communautés urbaines suivantes : Paris, Lyon, Marseille, Toulouse et Lille.
Les candidats doivent être capables de transporter le trafic IP sur des infrastructures en propres ou
louées vers les cinq (5) communautés urbaines citées ci-dessus.
4.2 Pré requis de Trafic
Le candidat au peering devra posséder une base de clients suffisante en France, de façon à maintenir
constamment les annonces de routes à au moins 100 préfixes de taille /24 CIDR ou supérieure
(l’agrégation des routes est encouragée et sera considérée dans ce paramètre).
Le trafic minimum d’un Peering Métropole doit être d’au moins 5 Gbit/s dans le sens le plus élevé,
avec un ratio maximum de trafic qui ne doit pas excéder 1,5:1.
Le candidat au peering doit pouvoir maintenir ce ratio sans recourir à des manipulations de trafic.
Le niveau de trafic est mesuré dans les deux sens, entrant et sortant, sur une moyenne quotidienne,
en agrégeant les trafics des différents points d’interconnexion où le trafic de peering est
échangé.
Compte-tenu de ce seuil de 5 Gbit/s de trafic de peering, des interconnexions de type Peering Privé
sont privilégiées. Voir la section « peering privé ».
France Telecom se réserve la possibilité de fermer toutes les sessions de peering privés ou publiques
sans notification si le lien de raccordement est chargé à plus de 95% pendant plus de 2 heures
consécutives.
France Telecom se réserve le droit de considérer des facteurs d’ingénierie supplémentaires pour
déterminer si oui ou non un candidat au peering satisfait aux exigences d’utilisation demandées.
© FT/OPF/DTF/DRIS 2009 politique de peering AS 3215 page 4/6
Chaque candidat au Peering Métropole doit remplir tous les critères suivants :
1. Le candidat au Peering Métropole devra enregistrer l’ensemble de ses routes et sa politique de
routage auprès du RIPE.
2. Le candidat au Peering Métropole ne devra pas établir de route par défaut dirigée sur France
Telecom (AS 3215).
3. Le candidat au Peering Métropole ne pourra obtenir ou maintenir un service de Transit 3215
pendant toute la période durant laquelle il sera autorisé à peerer avec France Télécom.
4. Le candidat au Peering Métropole devra annoncer uniquement les routes de ses propres clients à
l’AS 3215. Aucune route de ses peers ou transiteurs ne sera acceptée. Réciproquement, le candidat
s’engage à ne ré-annoncer les routes de l’AS3215 qu’à ses clients exclusivement, et non à ses peers
ou ses transiteurs.
5. Le candidat au Peering Métropole doit supporter le protocole BGP-4 au niveau de ses routeurs
d’interconnexion pour établir les sessions de peering. Les routes annoncées doivent être
suffisamment agrégées.
6. Sur demande de France Telecom, le candidat s’engage à fournir la liste des préfixes annoncés pour
permettre à France Telecom de mettre en place des filtrages si ce dernier le juge nécessaire.
7. Le candidat s’engage à de pas exporter hors de France les préfixes appris de l’AS3215 même si
l’opérateur opère un réseau européen ou mondial.
8. Le candidat n’acceptera aucune route de l’AS 3215 en dehors des points de peering avec France
Telecom AS3215.
9. France Telecom se réserve le droit de limiter ses annonces aux routes métropolitaines strictes (hors
DOM, cf. $5).
10. Le candidat au peering s’engage à signer la convention de peering proposée par France Telecom
comme préalable à l'établissement d'une interconnexion de peering.
4.3 Mode de peering
En fonction du volume de trafic échangé, le peering peut se faire selon 2 modes :
Peering Public.
Les interconnexions Publiques, le plus souvent à titre expérimental (vérification des niveaux effectifs
de débit et de ratio) seront faites sur les sites du point public d’échange Parix constitué des 4 points
de présence suivants :
SITE PARIX ADRESSE
Interxion Aubervilliers 20/22 rue des Gardinoux – 93534 Aubervilliers cedex
France Telecom Aubervilliers 21 rue de la Motte - 93300 Aubervilliers
Telehouse 1 38, rue des Jeuneurs - 75002 PARIS
Telehouse2 137 Boulevard Voltaire - 75011 PARIS
En complément de ces sites principaux, il est possible de répartir les échanges du trafic métropolitain
en établissant des peering régionaux sur 2 points publics d’échanges :
GIX Régionaux ADRESSE
Lyonix 1 Campus de la Doua, 27 Bd du 11 Novembre 1918, 69100 Villeurbanne
Lyonix 2 6-8 rue Georges Marrane, 69200 Vénissieux
© FT/OPF/DTF/DRIS 2009 politique de peering AS 3215 page 5/6
Peering Privé
Afin d’être éligible pour une interconnexion privée le candidat au Peering Métropole doit répondre aux
critères définis aux paragraphes §4.1 et §4.2.
Les interconnexions peering privées se font sur des infrastructures fibre à 10Gbit/s, avec la
technologie 10G-Ethernet. La distance maximum doit être de 20 Km. Pour des raisons de
sécurisation, le partenaire de peering privé devra être simultanément connecté avec France Telecom
AS 3215 avec au moins deux liens dédiés.
Dans le cas où des boucles locales seraient nécessaires, chacune des parties prendra à sa charge
équitablement la moitié du parc de liens de raccordements. Dans ce cas précis (connexions intra
bâtiment ou liens métropolitains), tous les coûts associés aux raccordements doivent être supportés,
sauf exception, par la partie les ayant commandés.
La responsabilité de supervision, maintenance et gestion des incidents incombent à la partie
supportant les coûts des capacités de transmission.
4. Les peering privés peuvent être réalisés sur trois sites franciliens, et deux sites en province :
SITE ADRESSE
Aubervilliers 21 rue de la Motte - 93300 Aubervilliers
Paris Saint Amand 9 rue Nanteuil - 75015 Paris
Paris Pastourelle 61 rue des archives – 75003 Paris
Lyon Lacassagne 131 Av Félix Faure 69003 Lyon
Lyon Sévigné 1 rue Duphot BP 3048 69003 Lyon
5 PEERING DOM
5.1 Pré requis des infrastructures
Les candidats au Peering DOM doivent justifier de leur activité sur le Département d’Outre Mer. Le
peering est strictement limité à l’annonce de routes intra département.
5.2 Pré requis de Trafic
Le candidat au peering devra posséder une base de clients suffisante dans le département de façon à
maintenir constamment les annonces de routes à au moins 1 préfixe de taille /24 CIDR ou supérieure
(l’agrégation des routes est encouragée et sera considérée dans ce paramètre).
France Telecom se réserve la possibilité de fermer toutes les sessions de peering publiques sans
notification si le lien de raccordement est chargé à plus de 95% pendant plus de 2 heures
consécutives.
France Telecom se réserve le droit de considérer des facteurs d’ingénierie supplémentaires pour
déterminer si oui ou non un candidat au peering satisfait aux exigences d’utilisation demandées.
Chaque candidat au Peering DOM doit remplir tous les critères suivants :
1. Le ratio maximum d’un Peering DOM ne doit pas excéder 2:1.
2. Le candidat au Peering DOM ne devra pas établir de route par défaut dirigée sur France Telecom
(AS 3215).
3. Le candidat au Peering DOM devra annoncer uniquement les routes de ses propres clients à l’AS
3215. Aucune route de ses peers ou transiteurs ne sera acceptée. Réciproquement, le candidat
s’engage à ne ré-annoncer les routes de l’AS3215 qu’à ses clients exclusivement, et non à ses peers
ou ses transiteurs.
© FT/OPF/DTF/DRIS 2009 politique de peering AS 3215 page 6/6
4. Le candidat au Peering DOM doit supporter le protocole BGP-4 au niveau de ses routeurs
d’interconnexion pour établir les sessions de peering. Les routes annoncées doivent être
suffisamment agrégées.
5. Sur demande de France Telecom, le candidat s’engage à fournir la liste des préfixes annoncés pour
permettre à France Telecom de mettre en place des filtrages si ce dernier le juge nécessaire.
6. Le candidat s’engage à de pas exporter hors du Département d’Outre Mer les préfixes appris de
l’AS3215 même si l’opérateur opère un réseau en Métropole.
5.3 Mode de peering
Le Peering DOM se fait exclusivement sur des points publics d’échanges :
La liste des points publics d’échange possible est la suivante :
GIX DOM ADRESSE
REUNIX Université de la Réunion, 15 avenue René Cassin, 97715 Saint Denis
6 TABLEAU RÉCAPITULATIF DES SEUILS D’ÉLIGIBILITÉ AU PEERING
TYPE DE PEERING TRAFIC
MINIMUM RATIO
Peering Métropole Privé 5 Gbit/s 1,5:1
Peering Métropole Public 5 Gbit/s 1,5:1
Peering DOM Pas de seuil 2:1

FaLang translation system by Faboba