Connecting Networks

Articles taggés avec : grenoblix

IXPloration #21 : on vous attend !

Le jeudi, 02 mai 2019. Posté dans Archives Rezopole

IXPloration #21 : on vous attend !

Rezopole a le plaisir de vous inviter le jeudi 16 mai à la prochaine IXPloration organisée au Parc d'activité Centr'Alp, 347 Avenue Aristide Bergès à Voreppe.

 

Cet événement entièrement gratuit sera l'occasion pour vous de découvrir GrenoblIX, l'IXP / NAP de Grenoble.

 

Ainsi seront détaillés lors de cette matinale :

- la partie IXP qui apporte une amélioration des échanges Internet entre les utilisateurs d’un territoire, une baisse des coûts Télécom, ainsi qu'une sécurisation et optimisation du réseau grâce aux routes multiples proposées.

- la partie NAP qui propose aux membres connectés un accès direct aux opérateurs présents et à leurs offres. On y achète ou vend tout type de service Télécom avec une grande flexibilité.

 

Au programme

9h00 – 9h30 : Accueil autour d'un café

9h30 – 11h30 : Présentation de GrenoblIX :

                         - Avantages économiques et techniques

                         - Solutions de raccordement

                         - Questions et réponses

 

 

Je m'inscris

 

 

 

 

Le rapport d'activité 2018 est en ligne

Le mercredi, 17 avril 2019. Posté dans News Rezopole News LyonIX News GrenoblIX

Le rapport d'activité 2018 est en ligne

Retrouvez dans ce document la rétrospective de nos actions et événements de Rezopole pour l'année écoulée. Parmi les informations à retenir : l’ouverture d’un nouvel IXP à Annecy, baptisé AnnecIX, avec déjà deux membres ; l’arrivée de nouveaux membres tel que le fournisseur de contenu majeur Akamai ; l’obtention de la certification Datadock permettant une prise en charge des formations proposées par Rezopole ; et bien sûr les incontournables Aperezo de nouveaux organisés à Grenoble en juin et novembre derniers. De nombreuses autres informations sont détaillées dans ce nouveau rapport annuel.

 

Nous vous invitons à le télécharger au format pdf à partir de ce lien.

 

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

Mettez en avant votre société !

Le jeudi, 21 mars 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Mettez en avant votre société !

Vous êtes membre Premium ou Gold de Rezopole : augmentez la visibilité de votre expertise métier parmi plus de 100 entreprises, collectivités locales et associations professionnelles !


Profitez d’une page entièrement dédiée à votre publicité dans le RezoLink 2019. Cette nouvelle édition regroupe les acteurs interconnectés sur les IXP de Rezopole et les experts Réseaux & Télécoms de votre région.

 


Retrouvez toutes les informations en cliquant ici.

 

 

 

 

Acteur du développement durable

Le jeudi, 21 mars 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX

Acteur du développement durable

La Compagnie de Chauffage Intercommunale de l’Agglomération Grenobloise (CCIAG) est un opérateur énergétique local de production et de distribution de chaleur ainsi que de services associés sur le territoire de la Métropole. L’entreprise facilite et accompagne, depuis près de 60 ans, l’aménagement et le renouvellement urbain pour une Métropole attractive, solidaire et durable. Grâce à sa démarche innovante, elle propose un mix énergétique toujours plus vert pour alimenter son réseau de chaleur, 2ème réseau de France, composé aujourd’hui à 65% d’énergies renouvelables et de récupération avec, pour objectif, 100% en 2033.

 

Depuis le 1er février, la CCIAG est connectée sur les infrastructures de GrenoblIX,  l'IXP / NAP de Grenoble.


« L’opportunité d’intégrer GrenoblIX s’est présentée à nous alors que nous commencions à prospecter le bassin Grenoblois à la recherche d’opérateurs nous permettant d’augmenter notre bande passante actuelle vers l’extérieur pour répondre aux besoins croissants de l’entreprise dans le cadre de sa transformation numérique. Simultanément nous avons été mis en contact avec le service en charge de Métronet (le réseau de fibres noires de la Métro), ces derniers nous permettant d’interconnecter l’ensemble de nos sites ainsi que de nous raccorder aux IXP de Grenoble à moindre coût.
La location d’une boucle locale, ainsi que de l’accès Internet qui y est rattaché, ont donc été rendu obsolètes par l’utilisation de Métronet pour notre MAN (Metropolitan Aera Network) d’une part, et pour le « dernier kilomètre » jusqu’aux opérateurs de transit présents dans les DC des IXP d’autre part.
De plus notre présence dans l’IXP va nous permettre de nous interconnecter directement avec les acteurs locaux, et autres membres de LyonIX, nous permettant en premier lieu d’économiser encore sur nos achats futurs de transit, mais également de réduire nos temps de latence vers ces derniers.
In fine nous maîtriserons mieux l’ensemble des aspects de la connectivité de l’entreprise vis-à-vis de l’extérieur, en devenant au passage LIR, et ne seront plus tributaires des aléas liés à un opérateur unique. »



AS : 209766
PoP : GrenoblIX 2A

 

 

 

 

Nouvelle année, nouvelle maquette !

Le jeudi, 10 janvier 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Nouvelle année, nouvelle maquette !

Rezologue, le catalogue de services et formation proposés et animés par nos experts, fait peau neuve !

 

Rezopole vous propose une gamme complète de solutions que se soit pour optimiser vos performances réseaux, pour faire progresser vos équipes techniques ou pour développer vos infrastructures.

 

Découvrez dès à présent cette édition 2019.

 

 

 Consulter le catalogue           Télécharger le catalogue

 

 

 

 

 

 

A Lyon, la bataille des data centers a commencé

Le lundi, 07 janvier 2019. Posté dans Archives Rezopole Archives LyonIX

A Lyon, la bataille des data centers a commencé

Ces infrastructures hautement sécurisées se sont multipliées au fil des années. En effet, il y a dix ans la Métropole lyonnaise comptait seulement 1 centre de données contre 14 aujourd’hui. Derrière ce nouveau marché se livre une bataille financière féroce.

 

La preuve en est : DCforData a inauguré son nouveau DC il y a à peine quelques mois dans le 8ᵉ arrondissement de Lyon. Avec une surface de 4 000 m² et déjà deux salles en service, « Rock » est l’un des plus gros de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses clients sont principalement des collectivités, des grosses entreprises ou encore des sociétés de service du numérique de la région. Mais l’objectif est également d’attirer des firmes nationales voire mondiales.

En effet, d’après Nicolas Pitance, président de DCforData, « Lyon se trouve sur une énorme artère Télécom. Tout le monde connaît le tunnel de Fourvière ou la gare de la Part-Dieu, hé bien il existe également une artère Télécom du nord au sud de l’Europe en direction de Marseille. » Une opinion nuancée par Samuel Triolet, directeur de Rezopole, « Lyon n’est pas dans une position géographique idéale […] Paris, c’est la France, alors on comprend son attrait. A Marseille, de nombreuses fibres trans-méditérranéennes et trans-océaniques partent vers l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie. Mais à Lyon, il n’y a aucun effet d’aspiration similaire ».

 

Cependant, l’intérêt de stocker ces serveurs localement est bien réel. D’un point de vue pratique tout d’abord, puisqu’une intervention technique sera bien plus facile et rapide si le centre de données est situé à proximité de l’entreprise. Ensuite, cela permet de réduire de façon considérable le temps de latence et le délai de transmission des données dans un univers où la protection des données est de plus en plus importante. Et enfin, la mutualisation des infrastructures permet aux entreprises de réaliser des économies. « C’est important pour les sociétés françaises d’héberger leurs services sur le territoire national car c’est un hébergement souverain : les entreprises restent soumises à une législation française de contrôle des données, c’est-à-dire une législation plus sévère qu’aux États-Unis et leur Patrioct Act » confirme Cyrille Frantz Honegger, directeur des relations régionales de SFR. Ce géant des Télécoms détient le data center « Net Center » implanté à Vénissieux sur une surface de 7 000 m².

 

Toutefois une autre menace pèse sur les entreprises : le hacking et le vol de données.

« Le data center protège des intrusions de personnes dans le bâtiment. Mais ce sont les gens qui exploitent les serveurs qui gèrent la sécurité informatique […] Des tentatives d’intrusions par des hackers, même nous on en bloque en permanence ! » explique Hervé Gilquin, chercheur en mathématiques appliquées et en charge d’un DC à l’Ecole Nationale Supérieure de Lyon. Cette école et d’autres institutions publiques ont quant à elles fait le choix de stocker en interne. Depuis 2017, L’ENS possède son propre centre de données raccordé au réseau Renater, réseau de télécommunication de la recherche, afin de garder au plus proche les données produites. « Les chercheurs font du développement, il faut bricoler quotidiennement sur les lieux, et avec tous les calculs que nous réalisons nos serveurs sont en activité permanente, ce serait trop coûteux pour nous d’externaliser » ajoute Hervé Gilquin.

 

En effet, ces DC et l’exigence qui en découle coûtent très cher. Les propriétaires de ces centres comptent sur des investissements privés et publics même si ces derniers sont assez récents. « La Métropole a mis du temps à comprendre l’intérêt économique d’un data center […] Pendant des années, les acteurs économiques lyonnais étaient persuadés que ça ne créait pas d’emploi. Mais sans data center au niveau local, les boîtes vont d’abord exporter leur gestion informatique, puis la finance, puis le marketing et finalement les ventes » détaille Samuel Triolet. Nicolas Pitance, quant à lui, ironise « Disons que ce n’est pas aussi visible et vendeur qu’un stade de foot ».

Un changement de cap stratégique puisque selon une étude réalisée par Cisco, la capacité de stockage des centres de données devrait encore être multipliée par 2 d’ici 2021. De quoi accroître encore davantage les ambitions des entreprises de ce secteur...

 

 

 

 Lire l'article

 

Source : Médiacités

 

 

 

 

Flash-back en Isère pour l’Aperezo 53

Le mardi, 27 novembre 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX

Flash-back en Isère pour l’Aperezo 53

Un retour sur cette superbe soirée, entre experts IT et Télécoms de la région grenobloise, organisée au Family Kitchen le 21 novembre dernier !

 

En attendant de vous retrouver pour un futur événement à Grenoble, revivons ensemble quelques instants de cet Aperezo. Les meilleurs clichés sont ici...

 

 

 

 

Photographe : Marine-Agathe GONARD / AGATHE PHOTOS

 

 

 

 

Ça bouge sur GrenoblIX !

Le mercredi, 21 novembre 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX

Ça bouge sur GrenoblIX !

Depuis le 21 novembre, Rezopole compte un nouveau membre connecté sur les infrastructures de GrenoblIX. TOTAL CLOUD, situé à Grenoble, détient ses propres data centers niveau tiers III, le tout à proximité du siège de l’entreprise.

Ce nouvel adhérent propose de multiples solutions d’hébergement web, d’outils de stockage collaboratif, synchronisation et supervision. Et c’est également une salle sécurisée pour le housing de vos solutions informatiques. TOTAL CLOUD - opérateur téléphonique IP et mobile pour professionnels et particuliers - intervient pour vos raccordements fibre, Dark, ADSL et SDSL.

 

 

 

 

TOTAL CLOUD est présent à GrenoblIX 1.

ASN : AS210197

 

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous à l'IXPloration 17 !

Le jeudi, 08 novembre 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX

Inscrivez-vous à l'IXPloration 17 !

Rezopole a le plaisir de vous inviter le jeudi 22 novembre à la prochaine IXPloration organisée dans les locaux d'Eolas au 73 rue du Général Mangin, 38000 Grenoble.

 

Cet événement entièrement gratuit sera l'occasion pour vous de découvrir GrenoblIX, l'IXP / NAP de Grenoble.

 

Ainsi seront détaillés lors de cette matinale :

- la partie IXP qui apporte une amélioration des échanges Internet entre les utilisateurs d’un territoire, une baisse des coûts Télécom, ainsi qu'une sécurisation et optimisation du réseau grâce aux routes multiples proposées.

- la partie NAP qui propose aux membres connectés un accès direct aux opérateurs présents et à leurs offres. On y achète ou vend tout type de service Télécom avec une grande flexibilité.

 

Au programme

9h00 – 9h30 : Accueil autour d'un café

9h30 – 10h30 : Présentation de GrenoblIX :

                         - Avantages économiques et techniques

                         - Solutions de raccordement

                         - Questions et réponses

10h30 – 11h00 : Visite d'un Point de présence Eolas

 

Merci de vous munir d'une pièce d'identité en cours de validité

sans laquelle vous ne pourrez assister à l'événement.

 

Je m'inscris 

 

Le nombre de participants est limité à 10 personnes.

 

 

 

 

Aperezo 53 : les inscriptions sont ouvertes !

Le mardi, 06 novembre 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX

Aperezo 53 : les inscriptions sont ouvertes !

 Total Cloud et Rezopole ont le plaisir de vous convier à la 53ème édition de l’Aperezo qui aura lieu le mercredi 21 novembre au restaurant Family Kitchen de Grenoble à partir de 18h30.


 Attention : le nombre de places étant limité, l'inscription est OBLIGATOIRE.

Pour des raisons d'organisation et de sécurité, toute personne non munie de sa confirmation nominative d'inscription * se verra refuser l'accès à l’événement.


* Confirmation nominative transmise ultérieurement par courriel

 

Merci de limiter à 3 le nombre de professionnels par société.

 

Je m'inscris

 

En vous inscrivant, vous acceptez, si vous apparaissez sur les photos prises lors de l'événement, que celles-ci soient publiées sur notre site, les réseaux sociaux et le site de notre partenaire.

 

 

À propos de notre sponsor

 

TOTAL CLOUD est situé à Grenoble et détient ses propres data center niveau tiers III, le tout à proximité du siège de l’entreprise. Actuellement, l’entreprise compte une dizaine de collaborateurs. Des agences commerciales et partenaires ont été mises en place à Lyon, Toulouse et Bordeaux.

 

TOTAL CLOUD intervient pour vos raccordements fibre, Dark, ADSL et SDSL. Ils proposent de multiples solutions d’hébergement web, d’outils de stockage collaboratif et de synchronisation ou bien encore d’outils de supervision. Mais c’est également une salle sécurisée pour le housing de vos solutions informatiques.

 

TOTAL CLOUD est un opérateur téléphonique IP et mobile pour professionnels et particuliers.

 

 

 

 

 

 

Rezopole bouscule l’accès au THD !

Le mardi, 06 novembre 2018. Posté dans News Rezopole News LyonIX News GrenoblIX

Rezopole bouscule l’accès au THD !

Rezopole booste le peering avec un nouveau modèle tarifaire radical !

Rezopole a décidé de bousculer l’accès au Très Haut Débit 10 Gbps en mettant, à partir du 1er janvier, un tarif unique sur les ports GIX et NAP jusqu’à 10 Gbps pour tous ses PoPs !

 

Cette décision volontariste vise à dynamiser le marché de l’Internet à Très Haut Débit en rendant accessible le passage en 10G pour tous les utilisateurs et acteurs du THD (régionaux, nationaux et internationaux) œuvrant en Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

LyonIX, GrenoblIX, AnnecIX, les IXPerts du Très Haut Débit

Le nouveau tarif retenu est de 2 400 € / an le premier port (GIX ou NAP), un prix abordable permettant à Rezopole de garantir un service premium 24/7 à ses membres.

 

Et afin d’encourager les usages et la redondance, les ports suivants sont remisés de 50 %, qu’ils soient pour du peering (échange de flux Internet, accès CDN et cache divers – port GIX) ou pour accéder à la Place de Marché de services Télécom (transit Internet & Cloud + autres services fournis entre membres – port NAP).

 

Nos autres conditions tarifaires restent inchangées, vous retrouverez tous les détails dans la grille tarifaire 2019 téléchargeable à l’adresse suivante : https://www.rezopole.net/fr/rzp_tarifs_2019

 

 

 

Nouveauté : Infogérance BGP !

Le vendredi, 13 juillet 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Nouveauté : Infogérance BGP !

 Rezopole propose aux entreprises et collectivités de déléguer la gestion de leur infrastructure BGP afin d’en améliorer la performance et d’optimiser les coûts de gestion.

 

Cette prestation s’adresse à toute entité, cliente ou non, des services GIX / NAP de LyonIX et GrenoblIX.

 

Retrouvez tous les détails en pages 20 et 21 du Rezologue 2018.

 

 

 

 Consulter le catalogue           Télécharger le catalogue

 

 

 

 

 

 

Comment fonctionne Internet ?

Le lundi, 25 juin 2018. Posté dans Archives Rezopole Archives GrenoblIX Archives LyonIX

Comment fonctionne Internet ?

Contrairement à ce que beaucoup imaginent, Internet ne flotte pas dans l‘air. Il existe grâce à des câbles, datacenters et IXP contrôlés par des entreprises. Francesca Musiani, chargée de recherches au CNRS, explique pourquoi il est nécessaire de comprendre ces rouages afin d’être un internaute avisé.

 

La spécialiste des architectures de l’Internet nous présente dans une vidéo diffusée par Treize Minutes les dessous d’un monde encore trop méconnu. Les infrastructures réseaux font en sorte que leur fonctionnement reste discret, si bien que l’on ne prend conscience de leur existence qu’au moment où Internet atteint ses limites, qui sont bel et bien matérielles. Pourtant, il est primordial de mieux conceptualiser cet outil du quotidien, qui est bien plus tentaculaire qu’il n’y paraît.

 

 

Voir la vidéo

 

 

En effet, elle soulève le fait que les diverses infrastructures Internet sont sous le contrôle d’entreprises qui poursuivent leur intérêt propre. Un fait qu’il faut bien comprendre, notamment en cette période où la protection des données personnelles et la manipulation de l’information sont au cœur de tous les débats.

 

Dans un article de Libération rédigé par Amaelle Guiton, Francesca aborde le sujet du projet de loi sur la lutte contre les « fake news ». Pour elle, l’essentiel du problème ne réside pas dans l’émetteur de ces fausses informations, mais dans le fonctionnement-même des grandes plateformes sur lesquelles elles sont diffusées.

 

Leur modèle économique leur permet de propager des informations plus rapidement que tous les autres supports, qu’elles soient réelles ou infondées. Ainsi, une solution serait de rendre plus transparente l’activité de ces émetteurs de contenu. Par l’intervention d’entités tierces ciblant l’origine systémique du problème, Francesca espère pouvoir le résoudre sans bouleverser tout le fonctionnement des grandes plateformes. De plus, elle estime que le monopole de l’information en ligne par certaines entreprises est aussi une des sources du problème, qui pourrait être palliée par l’émergence de nouveaux acteurs. Des pistes de solutions intéressantes à découvrir dans cet article.

 

 

Lire l'article

 

 

Sources : Treize Minutes, Libération, Amaelle Guiton.

FaLang translation system by Faboba